La morelle noire Toxique

La morelle noire

La morelle noire est fréquente dans les champs de maïs et se retrouve dans les ensilages Toxique

La morelle noire, Solanum nigrum, est une plante herbacée de la famille des Solanacées. Il s'agit d'une "mauvaise herbe" extrêmement commune du bord des chemins, dans les champs incultes et dans les champs de maïs fourrager. La plante atteint une hauteur maximum d'environ 60 cm. La floraison s'étale de juin à novembre, avec de petites fleurs blanches. La fructification se déroule à l'automne avec des baies sphériques jaunes verdâtres qui deviennent noires à maturité. Les feuilles sont alternes, simples à bords dentés. Cette plante est souvent résistante aux herbicides utilisés dans les cultures de maïs fourrager.

Les intoxications à la morelle noire concernent principalement les animaux de production : bovin, porcin, volailles. La plante est ingérée sèche ou dans l'ensilage, mais rarement fraîche car l'odeur est dissuasive. Les intoxications à la morelle noire existent chez les animaux de compagnie mais sont beaucoup plus rares.

Le Centre Anti-Poison Animal et Environnemental de l’Ouest reçoit une petite dizaine d'appels par an à propos de la morelle noire. La toxicité est plus élevée dans les fruits non mûrs et l'écorce des tiges. Au contraire, les fruits bien mûrs sont sans danger. Cette toxicité s'explique par la présence de glucoalcaloïdes en particulier la solanine. La teneur en glucoalcaloïdes, et donc la toxicité, varie selon la saison et l'endroit où la plante a poussé.

L'apparition de symptôme survient généralement après ingestion prolongée sur plusieurs jours. Les doses toxiques sont encore mal connues. Concernant l'ensilage, deux pieds de morelle noire par m² suffisent à provoquer une intoxication chez les bovins. Les signes cliniques observés sont des troubles digestifs qui peuvent être sévères : l'animal ne mange plus, présente une diarrhée et des douleurs abdominales. Dans les cas graves s'ajoutent des troubles nerveux : tristesse, fatigue, incoordination des mouvements... ainsi qu'une accélération cardiaque et respiratoire.

Il n'y a pas d'antidote, mais on peut mettre en place un traitement général. La prévention consiste en l'arrachage des plantes toxiques avant la réalisation de l'ensilage.

Si vous avez été confronté à un problème d'intoxication de votre animal par la morelle noire, vous pouvez déclarer le cas pour enrichir les références du Centre Antipoison Animal. Merci pour votre contribution.

Déclarer un cas d'intoxication par la morelle noire


Tel 24h/24 7j/7 Votre animal est exposé à un produit toxique. Appelez le 02 40 68 77 40