Le gui Toxique

Le gui

L'ingestion de gui provoque chez le chien des vomissements, et à dose élevée des troubles cardiaques et nerveux Toxique

Le gui (Viscum album) est une plante hémiparasite qui se développe en forme de touffe sur d’autres arbres (chênes, peupliers,…). Il possède des feuilles épaisses et les fleurs donnent de septembre à janvier des baies blanches décoratives, qui contiennent de la viscotoxine à l’origine de leur toxicité. Les jeunes rameaux et les feuilles sont aussi toxiques.

Comment les animaux se contaminent-ils ?

Les intoxications ont surtout lieu chez les animaux de compagnie lors des fêtes de fin  d’année avec l’ingestion de baies du gui accroché dans la maison. Mais elle peut aussi se produire chez les herbivores au paturage, lorsqu'une branche chargée de gui tombe au sol, après une tempête par exemple. Le gui est toxique pour la plupart des espèce sauf les oiseaux.

Quels sont les signes cliniques pouvant faire penser à une intoxication par du gui ?

Les signes apparaissent dans les heures suivant l’ingestion des baies, et  leur intensité dépend de la quantité ingérée. L’animal présente fréquemment une importante salivation, des vomissements, ainsi qu’une diarrhée parfois hémorragique. Il peut aussi boire et uriner plus fréquemment. Une hypotension peut survenir, qui se traduit pas de la fatigue ou de la faiblesse. On peut observer également des troubles neurologiques : dilatation des pupilles, démarche anormale avec des mouvements non coordonnés et des troubles de l’équilibre, sensibilité exacerbée, paralysie, puis coma….

Lors de l’ingestion d’une quantité importante de baies, l’intoxication peut être mortelle. 

Comment prévenir au mieux l'ingestion des baies ?

Les baies de gui, lors d’utilisation de bouquets comme décoration, doivent être ramassées rapidement si elles tombent par terre et ne pas rester à disposition de vos animaux. De même si des branches tombent dans la patûre des chevaux ou des ruminants.

Que faire si votre animal a ingéré des baies de gui ou s'il présente des signes cliniques cités précédemment ?

Lors d’ingestion de baies par votre animal, il est urgent de consulter rapidement un vétérinaire qui pourra mettre en place un traitement pour à aider votre animal à éliminer le toxique. Malheureusement, il n’existe pas d’antidote à la viscotoxine.

Si vous avez été confronté à un problème d'intoxication de votre animal par le gui, vous pouvez déclarer le cas pour enrichir les références du Centre Antipoison Animal. Merci pour votre contribution.

Déclarer un cas d'intoxication par le gui


Tel 24h/24 7j/7 Votre animal est exposé à un produit toxique. Appelez le 02 40 68 77 40