Les antiinflammatoires Toxique

Les antiinflammatoires

Les antiinflammatoires peuvent entraîner des troubles digestifs et une insuffisance rénale graves chez le chien et le chat Toxique

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments couramment utilisés, en médecine humaine comme en médecine vétérinaire, pour soulager douleurs (migraine, maux de dos, etc.) et fièvre. Il s’agit d’une famille de médicaments avec une palette très large dont les plus connus sont l’ibuprofène, le kétoprofène, le diclofénac, le méloxicam et l’aspirine, mais ils en existent bien d’autres encore.

Les AINS sont souvent responsables d’intoxication chez nos animaux de compagnie, car la plupart de ces médicaments sont très mal tolérés par les carnivores.  Environ 7% des appels reçus au CAPAE concernent les AINS.

Les animaux les plus fréquemment atteints sont les chiens, mais c’est chez les chats et les furets que l’on trouve les intoxications les plus graves.

Les symptômes se manifestent généralement dans les 2 à 6 heures après l’ingestion et évoluent sur 24-48 heures.

Les manifestations d’intoxication les plus fréquentes sont les vomissements et l’abattement, mais on peut noter également une diarrhée (qui peut être hémorragique, notamment en cas d’intoxication au kétoprofène ou au naproxène), et à forte dose des convulsions et une insuffisance rénale (l’animal n’urine plus ou quasiment plus).

Si l’animal avale une plaquette ou un tube de médicament, l’emballage peut lui aussi poser problème, car c'est un corps étranger qui peut bloquer le transit ou léser les parois du tube digestif.

Ces médicaments doivent donc être conservés hors d’atteinte des animaux domestiques. En cours de traitement, il ne faut pas laisser trainer de comprimés sur une table, même le temps d’aller chercher un verre d’eau dans la cuisine car l’animal peut l’ingérer par curiosité très rapidement!

Si votre animal suit un traitement à base d’AINS, respectez scrupuleusement les indications et recommandations de votre vétérinaire. Ne donnez jamais de tels médicaments sans l'avoir consulté.

Si une ingestion accidentelle se produit ou si vous pensez avoir surdosé le traitement de votre animal, téléphonez au CAPAE ou à votre vétérinaire en gardant l’emballage ou la notice à portée de main pour pouvoir donner rapidement toutes les informations nécessaires.

Si vous avez été confronté à un problème d'intoxication de votre animal par les antiinflammatoires, vous pouvez déclarer le cas pour enrichir les références du Centre Antipoison Animal. Merci pour votre contribution.

Déclarer un cas d'intoxication par les antiinflammatoires


Tel 24h/24 7j/7 Votre animal est exposé à un produit toxique. Appelez le 02 40 68 77 40